accès direct vers
 Nikko Thunder-Bolt

Nikko Thunder-Bolt

J'ai acheté cette voiture d'occasion, complète et en bon état, si ce n'est que le récepteur ne fonctionne plus... A voir aussi, son évolution chez Traxxas: The Cat.

Thunder Bolt = " Boulon de Tonnerre " ...aussi connue à l'étranger sous la dénomination "Rhino" ou "Bison f10", et "Turbo Panther" (à vérifier).

Datant des années 80 (estimation), elle est très proche technologiquement de ce qui se fait aujourd'hui. Le progrès n'a apporté que le système BEC. Qu'est que le BEC ? On le comprend en retournant la voiture. Outre la classique batterie 7,2 volts, comme celles des NE10, on trouve 4 piles R6, servant à alimenter le récepteur et le servo de direction. La batterie 7.2 volts n'alimente que le moteur de propulsion.

La télécommande est en 27 mhZ, AM, plus puissante que celle de nos NE, grace à ses 4 piles R6. Par contre, les quartz ne sont pas amovibles mais soudés directement sur la carte, tant coté émetteur que récepteur.

Les amortisseurs à grand débattement ne sont pas amovibles. Ils sont à simple ressort, mais sans jeu. Les roues avant, fixées par écrou, peuvent recevoir des roulements à la place de bagues en nylon.

2 roues motrices, pont rigide, moteur 380, c'est un peu l'ancêtre du Ford protruck.

Un interrupteur permet de couper récepteur et servo de direction. Placé sur le dessus, et protégé par la structure tubulaire, il est pratique d'accès.

L'électronique: 2 platines en fait, la deuxième abritant un bobinage à faible résistance, en série avec le moteur. Quelle rôle ?

Sur la droite, on aperçoit l'interrupteur, puis les superbes radiateurs en alu moulé.

Dans la partie supérieure, le quartz soudé. La carcasse du moteur n'est pas cablée. Seuls 2 fils, jaune et vert.

Le compartiment est étanche, sans ouies d'aération.



La carrosserie se résume à un morceau de plastique rigide teinté dans la masse, fixé par une goupille à l'avant. En le retirant, on découvre...rien ! En effet, il ne donne accès à rien. Pour pouvoir accèder à l'électronique, il faut d'abord retirer la structure tubulaire, puis le capot noir. 8 vis en tout. De toute façon, il y peu de raison de démonter tout cela. Le quartz n'est pas amovible, et la batterie s'accède par le dessous.

Comparée à la Nikko Dandy Dash, elle a le même empattement. Il serait intéressant de confronter ces 2 voitures sur une piste en terre.

En évolution: je pense qu'il doit y avoir moyen d'installer un récepteur, un variateur électronique, un servo de direction, et peut-être de remplacer le moteur par un 540... On peut réver.

14 jours plus tard : J'ai installé la platine électronique d'une épave de Dictator, en remplacement de celle d'origine. Elle sont physiquement très différentes, en cablage et dimensions (voyez sur la photo !), mais il y avait quand même assez de place pour la loger. Il a fallu ressouder tous les fils, shunter la présence du 2ème moteur (au niveau electrique, je pourrais remplacer le 380 par un 540), inverser l'alimentation du moteur du servo de direction (mais pas le potar, étrange...). Une matiné de travail, mais j'ai enfin pu la voir évoluer.

Il a fallu rogner sur l'époxy de la plaque, et sur ses supports pour pouvoir la loger. Le capot ne ferme plus completement, mais il peut etre remonté.

La radiocommande



Classique, 2 voies proportionnelles, émetteur à 6 piles R6, et antenne à fixation par pas de vis femelle.

Attention: Par rapport à tous les autres modèles Nikko, il y a inversion des voies Allure-Direction; Donc si vous utilisez un émetteur de Ne14 par exemple (9900), le volant commandera l'allure et la gachette la direction... On peut donc utiliser les émetteurs à volant, mais il faudra jouer du fer à souder pour permuter les fils entre les 2 potentiomètres de l'émetteur.

L'antenne est du type 6 mm à 6 brins, mais fixation type "femelle".

Le servomoteur est très spécial, avec des engrenages métalliques. Peut-il être remplacé par un servomoteur de NE14 ?

Le moteur



Un 380, avec un pignon en dural. Il n'est pas fixé directement sur le réducteur, mais sur un berceau. A signaler, si le moteur est le même que celui des Dictator, berceau et pignon sont diffférents. Après observation, il m'est apparu que le berceau a les dimensions d'un 540. Il est donc possible d'installer un 540, à condition de trouver le bon pignon, celui du 380 n'étant pas utilisable car les axes n'ont pas le même diamètre.

Train avant


Suspension de type "à bras tirés", très solide. On notera la présence de 2 rondelles de caoutchouc, bien cachées, destinées à freiner (amortir) le mouvement des triangles de suspension.
Ceux-ci sont maintenus par une tige métallique et 2 bagues serties.

Au passage, si vous arrivez à les dessertir, profitez en pour fileter les bouts de la tige et remplacer les bagues par des écrous Nylstop de 5. Pour cela, réduire au tour le bout de l'axe à 4,6 puis fileter avec une filière de 5.

Autre originalité: le montage des pivots de direction. Pour le démontage, se munir d'une clef male de 1,5 mm, et desserrer la petite vis cachée en bout de fusée. Ca se fait très bien quand on a le bon outil.

Enfin, profitez en pour remplacer les paliers en nylon par des vrais roulements à bille ( Pieces Standard Roulement à bille 5x11).

Essai sur bitume



L'essai fait sur bitume est peu significatif, le terrain de la Thunder étant la terre. De plus, d'origine, la commande de puissance de la Thunder est progressive, alors qu'avec les relais de la Dictator, j'ai maintenant les gaz en tout-ou-rien.

Bonne pèche, très sous-vireuse sur bitume: pneus étroits, fort braquage, effet "propulsion" (roues arrières motrices). Jugez vous-même sur la vidéo. Les étroites roues avant ont du mal à s'imposer en direction.

Essai sur terre



Suspensions à grand débattement, mais trop souples, sur terrain rocailleux, la voiture tréssaute beaucoup, ce qui la ralenti et la rend difficile à controler. Ce défaut pourrait peut-être diminuer par la pose d'entretoises de pré-contrainte.

Le servo de direction étant alimentée par les 4 piles, il est important que celles-ci soient en forme sinon la lenteur de la direction genera la conduite.

Mesure de vitesse : faite par vidéo APN: 19,5 km/h (avec moteur 380)

Variante



On sait que la Thunder a été dérivées dans d'autres marques (Traxxas the Cat, Radio Shak Marauder...), mais on la trouve chez Nikko sous la dénomination "Rhino". (1985)

Les pièces détachées et accessoires pour cette voiture sont disponibles ici: Pieces Thunder Bolt Bison F10

Voir le contenu du panier Voir contenu du panier
PhotoDescriptionPrix 
JNikko Thunder-Bolt
J'ai acheté cette voiture d'occasion, complète et en bon état, si ce n'est que le récepteur ne fonctionne plus... A voir aussi, son évolution chez Traxxas: The Cat. Thunder Bolt = " Boulon de Tonnerre " ...aussi connue à l'étranger sous la dénomination "Rhino" ou "Bison f10", et "Turbo Panther" (à vérifier). Datant des années 80 (estimation), elle est très proche technologiquement de ce qui se fait aujourd'hui. Le progrès n'a apporté que le système BEC. Qu'est que le BEC ? On le comprend en retournant la voiture. Outre la classique batterie 7,2 volts, comme celles des NE10, on trouve 4 piles R6, servant à alimenter le récepteur et le servo de direction. La batterie 7.2 volts n'alimente que le moteur de propulsion. La télécommande est en 27 mhZ, AM, plus puissante que celle de nos NE, grace à ses 4 piles R6. Par contre, les quartz ne sont pas amovibles mais soudés directement sur la carte, tant coté émetteur que récepteur. Les amortisseurs à grand débattement ne sont pas amovibles. Ils sont à simple ressort, mais sans jeu. Les roues avant, fixées par écrou, peuvent recevoir des roulements à la place de bagues en nylon. 2 roues motrices, pont rigide, moteur 380, c'est un peu l'ancêtre du Ford protruck. Un interrupteur permet de couper récepteur et servo de direction. Placé sur le dessus, et protégé par la structure tubulaire, il est pratique d'accès. L'électronique: 2 platines en fait, la deuxième abritant un bobinage à faible résistance, en série avec le moteur. Quelle rôle ? Sur la droite, on aperçoit l'interrupteur, puis les superbes radiateurs en alu moulé. Dans la partie supérieure, le quartz soudé....
Quantité disponible: 0
0.00 
. Voir le contenu du panier Voir contenu du panier
GALERIE DE PHOTOS
Thunder Bolt, chassi vu de dessous Nikko Rhino, variante de la Thunder Bolt Voiture Nikko Thunder Bolt Voiture Nikko Thunder Bolt Voiture Nikko Thunder Bolt
Voiture Nikko Thunder Bolt Voiture Nikko Thunder Bolt Voiture Nikko Thunder Bolt Voiture Nikko Thunder Bolt Voiture Nikko Thunder Bolt
Voiture Nikko Thunder Bolt, platines électroniques Voiture Nikko Thunder Bolt, platines électroniques

FICHE TECHNIQUE
Marque & modèle : Cliquez ici pour afficher une aide Nikko Thunder-Bolt
Prix 0.00 €       Référence RDC-10935   modèle 1986-1989
Fabriqué en
Dimensions
Largeur
Longueur
Poids1480 g en ordre de marche
Echelle1/10 eme
Hauteur
Trains roulants
MoteurRS380S
Empattement
Différentiel & rapportsPont rigide avec différentiel, 2 roues motrices en propulsion
Moteur et transmission
Dimension des pneus arrière
Fixation des rouesRoues amovibles, fixation par écrou.
Suspension avantbras tirés, 2 amortisseurs à ressort.
Suspension arriereessieu rigide; 2 amortisseurs à ressort.
Transmissionpont rigide
Batterie et chargeur7,2 volts 1200 mAh à prise Tamiya
Dimension des pneus avant
Radiocommande27 mhz, 2 voies proportionnelles. Emetteur: 6 piles R6. Récepteur: 4 piles R6. Quartz soudés.
Autres caractéristiques
Vitesse
ColorisBleu


Fiche descriptive n° 60 (Pour mettre un lien du forum vers cette fiche: [produit=60] ). Auteur

Retour liste des produits   Création d'une nouvelle fiche   Modifier ce produit   Vu 9396 fois

Quantité en stock:0
dont réservée :


toutes les pieces detachees et accessoires pour reparer et depanner les voitures Nikko