Warning: reset() expects parameter 1 to be array, boolean given in /home/cyclurba/public_html/nikkoevolution.fr/include/fonction_DB.php on line 18

Warning: Variable passed to each() is not an array or object in /home/cyclurba/public_html/nikkoevolution.fr/include/fonction_DB.php on line 20

Warning: array_count_values(): Can only count STRING and INTEGER values! in /home/cyclurba/public_html/nikkoevolution.fr/pub/banniere.php on line 168
Dossiers > Avions/helico

Débuter en multicoptère: choix d'un drone, apprentissage du pilotage

Par cet article, en relatant ma récente expérience et ses déconvenues, j'espère vous permettre d'aborder le monde des drones en douceur.

Multicoptère quadricoptère DJI Phantom 3 standardEn début d'année, sur un terrain de sport, je croise un homme pilotant un drone. Je décide de l'aborder. Ce sympathique retraité actif m'explique qu'il s'est offert ce premier drone, et apprend à s'en servir. Pendant que nous discutons, le drone attend sagement les instructions , en stationnaire à 1 mètre du sol, très stable. C'est un Phantom 3, modèle récent équipé d'une caméra sur nacelle stabilisée, d'une valeur de 700 euros. Il me propose d'essayer; bêtement, je refuse !

Quelques semaines plus tard, l'idée ayant fait son chemin, je décide de m'acheter un drone. Je veux commencer petit, sachant qu'il y aura de la casse. Je choisi un quadricoptère (4 hélices) Cheerson Cx10, pour une vingtaine d'euros.

Drone mini Cheerson CX10Petit, très petit même: il pèse 12 grammes, avec 33 mm entre 2 axes d'hélice. Une boule de nerf, très vif, capable de monter à 15 mètres en 3 secondes !

Très vite aussi, je casse des hélices. Donc j'en achete quelques jeux, et aussi une protection d'hélice.

Le Cheerson peut voler en intérieur, ou à l'extérieur, mais avec vent nul.

On se rend rapidement compte que ce n'est pas facile à piloter. D'une part, il faut gérer la hauteur en permanence; le Cheerson monte ou descend tout le temps, il est impossible de le stabiliser en hauteur. La deuxième difficulté est de savoir le diriger quand on n'est pas derrière. La 3eme est de savoir comment il est orienté quand il est éloigné.

Par rapport au Phantom 3, c'est beaucoup plus difficile. Il faut dire que ce dernier est équipé d'un Gps et de nombreux dispositifs facilitant son pilotage. Il existe même aujourd'hui des multicoptères sans télécommande: il vous suivent en vous filmant, décollent et se posent seuls. (Drone autonome Lily )

Drone JD 509-G, avec camera HD  5.8ghz Je me décide donc à acheter un drone plus gros, équipé d'une caméra, pour environ 130 euros: C'est un Jd 509 G.
Sa caméra HD 2mp stocke les vidéos sur une carte microSD, et envoie l'image en temps réel sur un écran fixé sur la télécommande. La qualité n'est pas mauvaise, mais ne rêvons pas, ce n'est pas celle que l'on peut voir dans les documentaires tv (des Racines et des Ailes...).




Pressé, je teste mon JD509 dans la maison: l'orchidée se retrouve bien dégagée derrière les oreilles. Je décide de le tester dans le quartier: il fini dans une haie. Escabeau, perche, je le récupère et décide d'aller dans un champ. Je fais quelques manoeuvres, le fait monter à 10 mètres, il s'éloigne, passe au dessus des arbres, je ne l'ai jamais revu... (je ne savais pas qu'il y avait un arrêt d'urgence).

Drone JD 509-W, avec camera 0.3mp  2.4ghz wifiJ'en rachète un autre: c'est un JD 509W; la caméra fait 0,3mp, l'image est transmise sur un smartphone, et l'enregistrement se fait sur le smartphone. C'est tellement médiocre qu'il vaut mieux se passer de caméra, alléger le drone sans alléger le porte-monnaie, avec le modèle JD509 (sans G ni W).




A peine reçu, je l'essaye dans mon jardin; il se prend dans un buisson, puis refuse de voler correctement: il y a problème sur un rotor. Je commande des pignons, et une manette de simulateur.

Le simulateur


manette de simulateur pour l apprentissage de pilotage d un droneOn trouve sur Android quelques simulateurs, mais je voulais que une manette avec 2 leviers.

C'est une manette de radio-commande, mais avec un fil, que l'on branche sur l'ordinateur via une prise USB. Un investissement de 40 euros, mais qui permet d'économiser temps et argent, en cassant et perdant beaucoup de drones "virtuels".

Coté soft, j'ai essayé plusieurs logiciels de simulation, sur windows, avec plus ou moins de bonheur. Certains ne reconnaissent pas la manette, d'autres sont buggés, d'autres ne proposent que des avions et/ou des hélicoptères.
Au final, j'ai retenu Heli-X version 4. dans cette version de démonstration, un seul aérodrome, un seul quadcoptère proposés, mais c'est suffisant pour s'entrainer et acquérir les automatismes.

La grosse difficulté du pilotage est que l'on n'est pas dans le véhicule. Comme avec les voitures radiocommandées Nikko, tant que l'on est derrière la voiture, tout est facile. Mais quand la voiture vient vers vous, les commandes sont inversées.

Les bons gestes sont difficiles à acquérir avec un vrai drone, car le temps que l'on réagisse, l'appareil est déja au sol ou dans le mur: ça va très vite. Donc le simulateur est indispensable. En quelques séances ludiques de 10 minutes, on acquière les automatismes.

Le drone JD509


C'est un drone chinois comme il en existe beaucoup; Certains auront débuté sur Hubsan X4, par exemple, qui fut un bon appareil, mais très rapidement dépassé.

Le gros atout du Jd509, c'est son système de stabilisation de hauteur. On le monte en altitude (à partir de 60 cm), et il reste à cette altitude. Ca fonctionne très bien. On peut donc se consacrer au pilotage. Ca en fait une excellente machine d'apprentissage.

Cependant, prévoir un terrain dégagé d'un hectare, sans vent.

RTH (Return to Home): un bouton sur la télécommande pour, en cas de difficulté, obliger le drone à revenir vers vous, ou vers son point de départ. ça fonctionne bien avec les drones équipés d'un GPS. Sur le JD, je renonce à l'utiliser.

Calibration: Tous les drones sont équipés d'un gyroscope; si celui-ci est mal calibré, l'appareil devient incontrôlable. On procède alors au calibrage.

Pirouettes: la plupart des drones proposent cette fonctionnalité, même le Cheerson Cx10. On appuie sur le bouton "Turn", on agit sur la manette de droite, et le drone effectue un looping très rapide, avant, arrière, gauche ou droite. Le JD509 le fait très bien, monte un petit peu avant la pirouette, car il perdra un peu d'altitude, fait sa pirouette et se retrouve à la hauteur d'origine. Spectaculaire, totalement inutile.

Arrêt d'urgence: la vitesse de descente du JD est très lente; aussi, si on perd la maitrise, il est souvent préférable de recourir à l'arrêt d'urgence, qui coupe les moteurs. Amener les 2 manettes vers le bas vers l'extérieur. Sur terrain en herbe, une chute de 10 mètres n'occasionne pas de casse.

FPV: Vol à la première personne, comme si on était dans le drone: Avec le Jd509W, impossible. Avec le JD509G, je n'ai pas eu le temps d'essayer.

Modes: Il existe 2 modes de configuration des télécommandes. Choisir le mode 2, plus standard: la manette de gauche commande la hauteur et la rotation, celle de droite commande le roulis et le tangage. Le JD est en mode 2.

Headless mode: fonction activable depuis l'émetteur du JD509, qui permet de piloter sans se soucier d'inverser les commandes quand le drone vient vers vous; je préfère ne pas y toucher, pour ne pas prendre de mauvais automatismes.

Trims: 4 petits boutons de correction du centrage des manettes, que l'on retrouve aussi sur la télécommande du Cheerson CX10: ne me servent pas, je préfère faire un calibrage, si besoin.

Speed: les drones offrent souvent 3 modes de pilotage: débutant, avancé, expert; en fait, cela joue sur l'amplitude des commandes, plus ou moins réactives. Sur le JD, le bouton est bien placé, et un signal sonore permet dans quitter le drone des yeux de changer de speed. 1 beep = débutant, 3 beeps = expert.
Sur terrain dégagé, on peut rapidement passer en mode expert.

Les défauts du JD509:
- noir mat uniforme: comment le retrouver dans un buisson ? Comment distinguer l'avant de l'arrière ? Prévoir peinture en aérosol
- vitesse de montée un peu lente;
- vitesse de descente excessivement lente;
- rotation un peu trop rapide
- leds invisibles
- RTH (return to home) peu fiable

Temps de vol: Suffisant (3 à 6 minutes), mais il faut avoir un jeu de batteries.

Les qualités:
- son système de stabilisation de hauteur
- son prix,
- sa robustesse; légèreté et plastique souple, jamais eu de casse à part un pignon.
- pilotage agréable, réactif, facile.

En résumé


- acheter une manette de simulateur, s'entrainer jusqu'à savoir faire des cercles
- acheter un drone à bas cout, sans caméra,
- prévoir un jeu d'hélices (bien colorés), des batteries de rechange
- inscrire son téléphone sur le drone
- s'entrainer à l'arrêt d'urgence

Mon prochain drone


En mettant plus cher, 2 voies assez opposées m'attirent.
D'une part, un drone avec caméra de qualité sur nacelle stabilisée: un phantom 3 standard par exemple;

D'autre part, un drone "racer". C'est un drone rapide, avec pilotage en FPV, platine programmable Arduino, beaucoup plus proche de l'esprit modélisme / compétition. Un Eachine Racer 250 par exemple.

Annexes:
- le pignon qui a chauffé: hélice bloquée dans un arbuste, le moteur tournant toujours a déformé le pignon.

Et Nikko ? En effet, notre marque préférée ne propose pas un seul drone. Peut-être pour la fin d'année ?


Article suivant: Emetteur Nikko Dictator Jr. (avec encodeur intégré circuit C1069C)
Article précedent: Des phares avant plus vrai que nature

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami






Warning: reset() expects parameter 1 to be array, boolean given in /home/cyclurba/public_html/nikkoevolution.fr/include/fonction_DB.php on line 18

Warning: Variable passed to each() is not an array or object in /home/cyclurba/public_html/nikkoevolution.fr/include/fonction_DB.php on line 20

Warning: array_count_values(): Can only count STRING and INTEGER values! in /home/cyclurba/public_html/nikkoevolution.fr/pub/banniere.php on line 168
A propos de cet article
Profil de Charlyinfos Article de Charly.
le ouebmaitre de ce site.

N° Article : 930
Article lu 883 fois.
Créé le 28-05-2016 à 09h43.
Modifié le 04-06-2016 à 13h24.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles