Dossiers > Divers Nikko

Le RoboDrive, un tout-terrain un peu spécial


Comment d?crire le RoboDrive ?

'le Robodrive Nikko et sa telecommande'Ce n'est pas vraiment une voiture tout-terrain, encore moins une voiture de course, ce n'est pas un char, ni un 4x4...

Je r?sumerais le RoboDrive : 4 grosses roues. Point, c'est tout.

Y a pas de dessus, pas de dessous, ni avant, ni arriere. Ca roule dans tous les sens, ?a se retourne, ?a va aussi vite dans un sens que dans l'autre...

Bref, en langage ado : un gros d?lire.

L'engin est mu (du verbe mouvoir ) par 4 roues entrain?es par 2 moteurs (oui, 2) aliment?s par une batterie pack 6 volts.

La batterie est senblable ? celle de nos Ne14, mais en 6 volts au lieu de 9,6.

'les 2 circuits imprim?s, et les 2 moteurs'Pourquoi 2 moteurs ? L'explication est que le robodrive reprend le principe des engins ? chenille, tel le Rock Climber  ou le super Streak: un moteur par cot?.

Il n'y a donc pas une vrai direction, on jouera sur la chenille gauche, ou droite, pour faire diriger l'engin. Ici, pas de chenille, mais le principe est le meme: si on fait tourner seulement les roues de gauche, l'engin tourne ? droite.

'interrupteur robotdrive'Bref, quand vous allez tout droit, chaque moteur entraine les 2 roues de son cot?, et comme il y a 2 moteurs, ?a fait 4 roues motrices !

La puissance est transmise de la roue arriere (est-ce vraiment l'arriere ?) vers la roue avant par une cascade d'engrenages que l'on peut voir par transparence  de la "carrosserie".

En d?montant le carter, facile et sans risque, on peut voir les 2 moteurs, le circuit de r?ception et le circuits de puissance, s?par?s.

Les pneus sont largement dimensionn?s et mous, font office d'amortisseur.

Tout cela est tres astucieux, car ?a supprime :


  • le differentiel, inutile car les 2 cot?s sont independants,

  • le servomoteur de direction et tout le complexe et fragile train avant,

  • les amortisseurs
Au final, un engin qui passe partout, avec une importante garde-au-sol, tres robuste et ne craignant pas les chocs.

'details de la cascade d'engrenages'Fantastique... oui, mais il y a un hic. Contrairement aux vrais engins ? chenilles, chars militaires ou bulldozers, il n'est pas possible de commander chaque cot? independamment. Sur l'emetteur, un levier commande le sens, avant ou arriere, et l'autre la direction; bref, comme sur une voiture.

Il aurait vraiment ?t? g?nial d'avoir un levier pour commande chaque cot?.

En effet, quand on actionne le levier de direction, l'engin se met ? tourner sur lui-meme, comme une toupie. C'est amusant, mais il est indirigeable.

Electronique :

R?cepteur et variateur ont chacun leur circuit imprim?. Pourquoi ? Sur la photo n°2, le recepteur est sur la platine de droite. Pas de quartz. On remarque aussi que la connexion entre les 2 platines se fait par connecteurs.




Article suivant: Schlessy 2/3 : Prototype de carrosserie. Le buggy Ne14 tout-terrain
Article précedent: Porsche 911 Turbo au 1/20

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami



toutes les pieces detachees et accessoires pour reparer et depanner les voitures Nikko
A propos de cet article
Profil de Charlyinfos Article de Charly.
le ouebmaitre de ce site.

N° Article : 455
Article lu 12006 fois.
Créé le 12-09-2006 à 18h26.
Modifié le 21-09-2006 à 17h03.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles